• Le 10 avril 2018

Toute pensée politique doit se fonder sur une conception du monde, une conception de l'homme, une conception de l'histoire, une conception de la société, un diagnostic sur le contemporain, une tentative pour envisager le futur. Or, la connaissance morcelée, compartimentée, réductrice, manichéenne conduit à des aveuglements, générant du vide, fragilisant et détruisant les fondements d'une pensée politique humaniste. Edgar Morin nous invite à reconstruire ces bases sur des principes qui se nourrissent des acquis essentiels des sciences contemporaines et de la pensée complexe. Ainsi, dans une réflexion remplie de lucidité et d'espérance, Edgar Morin ausculte la civilisation contemporaine, nous livre un diagnostic et esquisse les voies pour une revitalisation et une refondation politique.



Présentation de l'intervenant

Edgar Morin est philosophe et sociologue, penseur transdisciplinaire et "indiscipliné". Il est docteur honoris causa de vingt-quatre universités à travers le monde et auteur de près d'une centaine d'ouvrages dont beaucoup ont été traduits en 28 langues et diffusés dans 42 pays. Constituée en six volumes écrits de 1977 à 2004 et qu'il n'est pas nécessaire de lire dans l'ordre, La Méthode est l'œuvre majeure d'Edgar Morin. Parmi ses ouvrages les plus récents on citera Le temps est devenu de changer de civilisation (dialogue avec Denis Lafay), Ed. L'Aube, 2017 et Connaissance, ignorance mystère, Ed. Fayard, 2017.