• Le 19 décembre 2017
    ESPE - Site de Nantes

L’École Supérieure du Professorat et de l’Éducation de Nantes interpelle ses étudiants sur le sujet de la laïcité à travers une déclinaison d’affiches placardées dans les couloirs de l’école. L’objectif ? Susciter réactions et débats

Anne Vézier Rencontre avec Anne Vézier

Référente laïcité et maitre de conférences en histoire et didactique de l’Histoire à l’ESPE Académie de Nantes à l’origine de ce projet.

  • Pourquoi avoir fait le choix d’une campagne d’affichage sur la laïcité ?

La laïcité apparaît désormais comme quelque chose de complexe, voire de problématique : au-delà d’un savoir sur la laïcité, le postulat est de l’aborder comme une question et de la penser comme cadre permettant justement de débattre des questions. Ainsi il s’agit plus largement de partager et de faire circuler questionnements et réflexions.
Nous voulons également interpeller tout le monde dans toutes les disciplines, pas seulement ceux qui se destinent à l’enseignement de l’histoire par exemple ou à devenir CPE mais aussi les futurs enseignants en sciences ou en mathématiques… Enfin, l’objectif est aussi de se saisir collectivement de ce questionnement et de diversifier les temporalités et les espaces : en parler en cours, se renseigner sur notre site web, lire notre livret intitulé « la laïcité, des repères pour en parler et l’enseigner » assister à des conférences, participer à des ateliers … et s’interroger en apercevant les affiches dans les couloirs de l’Ecole.

  • Depuis les attentats contre Charlie Hebdo, de nombreux enseignants se sont dit « désemparés » devant les réactions de certains élèves lors de la minute de silence notamment. Aujourd’hui, comment l’ESPE et plus particulièrement l’ESPE de Nantes s’empare-t-elle de cette thématique dans la formation de ses étudiants ? Y a-t-il eu des évolutions avant et après janvier 2015 ?


Les attentats ont poussé à développer l’étude à partir des problématiques de terrain, ce qui pourrait apparaître comme un "tournant pragmatique" dans la formation à la laïcité en ESPE.Il y a eu une véritable prise de conscience, ce qui a permis d’échanger, de débattre collectivement entre associations, formateurs, étudiants, stagiaires. De nombreuses initiatives ont été lancées : tables rondes, revue de presse sur la laïcité à l’école, réalisation d’une vidéo par les étudiants, …

Certains enseignements ont aussi évolué, nous abordons aujourd’hui la radicalisation dans la formation des futurs CPE ou des futurs professeurs de collège ou de lycée.

A côté de thèmes plus larges comme les discriminations, les règles et les modalités du vivre ensemble, les faits religieux… L’ESPE s’est aussi fortement engagée avec l’IPRA (Institut du pluralisme religieux et de l’athéisme) en réalisant avec le soutien financier de la MAIF, un livret intitulé « la laïcité, des repères pour en parler et l’enseigner » distribués à tous nos étudiants et fonctionnaires stagiaires. La laïcité, avec ses enjeux et ses pratiques, est aussi un objet de recherche. C’est pourquoi l’ESPE et l’IPRA animent également un atelier Laïcité regroupant chercheurs, enseignants et stagiaires. L’objectif est de produire des ressources à partir d’analyses sur ce qui se passe dans les classes et les établissements. Enfin, l’IPRA propose aux enseignants de l’ESPE notamment, une formation intitulée « Religions et athéisme en contexte de laïcité » pour apporter des outils conceptuels et méthodologiques sur le pluralisme religieux.

bandeau_affichage_laïcité