• Le 07 décembre 2017

Tout le monde aujourd'hui sur la planète connait Alice. "Alice au pays des merveilles" de Lewis Caroll est un imaginaire dense, complexe, entre la figure mythique de l’enfance et le récit d’origine. Avec Alice s’exprime une certaine représentation de l’expérience humaine, en relation avec l’idée d’une enfance perdue, objet de désir et de nostalgie pour l’adulte. Philippe Forest revient sur cette oeuvre si particulière.



Présentation de l'intervenant

Diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris et docteur ès lettres, Philippe Forest enseigne durant sept années la littérature française dans les universités anglaises (Cambridge, Saint-Andrews). Actuellement professeur de littérature comparée à l'Université de Nantes, il est l'auteur de nombreux essais consacrés à la littérature et à l'histoire des courants d'avant-garde (notamment Histoire de Tel Quel et sur Philippe Sollers ), et de quatre romans.