• Le 03 juillet 2018

Le service partenariats, innovation et entrepreneuriat (SPIE) de l’Université de Nantes avec le CHU de Nantes organisaient mardi 3 juillet à la CCI, en partenariat avec le CNRS et l’Inserm, une "session spéciale inter-laboratoires" autour de la thématique Dispositifs Médicaux (*). Un événement qui s’inscrivait dans le cadre du projet NExT (Santé du Futur). Plus d’une centaine d’enseignants-chercheurs, médecins, ingénieurs ont répondu à l’invitation de ces premières Rencontres de l’innovation de l’université. Ce rendez-vous sera suivi en décembre d’une "session spéciale entreprises". En effet, ce format volontairement innovant et interdisciplinaire encourage la mise en réseau et l’émergence de projets collaboratifs entre académiques, et vise à terme à les connecter avec les partenaires socio-économiques. Un format duplicable à d’autres thématiques inter-filières que l’Université de Nantes souhaite initier.

Dispositifs médicauxPiloté par l’ingénieure filière Santé-biotech, avec l’appui des autres ingénieurs filières (mécanique, énergie, chimie, numérique…) de l’Université de Nantes, avec l’appui du CHU de Nantes, cet événement était le premier du genre. En effet, il visait de manière très concrète à favoriser les rencontres et les échanges entre les sciences de la santé et les sciences pour l’ingénieur, valoriser les projets interdisciplinaires et susciter de nouvelles collaborations sur le territoire en réunissant des mondes qui ne se connaissent pas encore suffisamment.

Articulées autour de 4 séquences, plus d’une trentaine d’intervenants se sont succédés au cours d’une matinée particulièrement riche pour "pitcher" leurs projets en cours, leurs besoins et leurs expertises. Une première séquence "Inspiration" présentait une sélection de projets collaboratifs interdisciplinaires. Une séquence "Expression de besoins" a permis de donner la parole aux médecins et chercheurs en santé qui ont exposé leurs attentes et besoins en technologies innovantes au service des dispositifs médicaux. Une  séquence "Offre de compétences" a permis aux sciences de l’ingénieur de dévoiler les compétences et offres de technologies applicables aux DM. Enfin, une séquence "Networking" autour d’un cocktail déjeunatoire a permis aux participants d’échanger entre eux.

(*) Le dispositif médical  est "un instrument, appareil, équipement ou encore un logiciel destiné, par son fabricant, à être utilisé chez l’homme à des fins, notamment, de diagnostic, de prévention, de contrôle, de traitement, d’atténuation d’une maladie ou d’une blessure". Cette définition correspond à des milliers de produits très divers par leur poids, leur taille, leur coût de production, mais répondant tous aux mêmes objectifs : prévenir, diagnostiquer, contrôler, atténuer,… une blessure, une maladie, un handicap, ou maîtriser la conception. Exemples : seringue, scanner, prothèse implantable, matériel de bloc opératoire,...