• Le 29 juin 2018

Il y a trois ans, la guerre au Proche-Orient et l’expansion de Daesh forçaient une partie des 22 millions de Syriens et d’Irakiens à fuir leur pays et à s’engager sur la "route des Balkans" à travers la Grèce et la Turquie. Cette route va rapidement devenir le symbole de la désunion de l’Union européenne sur la question migratoire. L’Allemagne, la France ou encore l’Italie vont tour à tour prendre position et adopter différentes postures face à ce phénomène migratoire à l'échelle européenne. Une désunion face à laquelle Bruxelles aura bien eu du mal à se faire entendre. Où en est la crise migratoire aujourd'hui ? Quelles conséquences pour l’Union européenne ?



Dans le cadre de son cycle "Géopolitique", l’Université Permanente de Nantes organisait une conférence le 18 mai sur le thème "La crise des réfugiés est-elle terminée ?" avec Yves Pascouau, chercheur à l’Université de Nantes et titulaire de la Chaire Schengen-Alliance Europa.

Présentation de l'intervenant

Yves Pascouau est chercheur à l'Université de Nantes, titulaire de la Chaire Schengen-Alliance Europa. De février 2011 à juin 2017, il a exercé les fonctions de directeur au European Policy Centre, un think tank basé à Bruxelles (www.epc.eu). Il y était chargé du programme Migrations et Diversité. Avant de rejoindre l'EPC, Il a publié de nombreux articles et contributions portant sur les politiques européennes et nationales d'asile, d'immigration et d’intégration.